Le banian identitaire antillais : formation et analyse de l’identité créole

Email Imprimer PDF

 

La formation de l’identité créole, des Amérindiens préhistoriques aux peuples métissés actuels, en passant par la colonisation et l’esclavage, explique sa diversité et sa pluralité. Son analyse débouche sur un modèle d’identité changeante relationnelle, fondée, à l’image du banian, arbre aux racines multiples, sur des apports composites. Les diverses identités originelles se sont métissées et les transformations ne cessent de se poursuivre. Ces contributions anthropologiques aboutissent à une ingénierie d’expressions culturelles inédites et à une problématique de l’appartenance, tout comme celle de l’ancrage symbolique, fortement complexe et originale. Cette phénoménologie des rencontres de populations sur des territoires insulaires caractérise aujourd’hui le phénomène de la créolisation du monde.

Marie-Andrée Ciprut

Mots-clés

créole, esclavage, identité, Antilles, histoire, croyance, culture, langue, métissage, société

Nos Partenaires